Leaders: Make Sure Your Team is Ready for the Long Run of COVID

By Dr. Bill Howatt and Louise Bradley

For most of us, COVID-19 is moving at the speed of a glacier. We want it gone, but it’s not moving away fast enough. And with the second wave beginning, we’re starting to feel the fear and angst of a distant finish line.

We will get through this pandemic. However, we don’t know how long it will take, so we must adjust our thinking. We’re now seeing that COVID-19 is more akin to running a marathon than a 100-yard sprint.

A long run may sound daunting, but adopting a marathon mindset can help you and your team stay focused on what you can control.

A colleague who is a long-distance runner shared recently that she used to focus on running to win and get faster, and resented the days she ran slower. However, when she did that, her runs weren’t fun, and usually, at the end, her face was red, and her lungs were burning. This wasn’t the result she was looking for.

She started to look at what constituted a “good run” differently. She put her running watch in the drawer and embraced slowing down. On top of noticing things that she’d missed before and developing new friendships, she realized that the adjustment of mindset and pace also allowed her to go further. And now, she takes great pride when speedier runners marvel at how she and her friends are able to run that long.

Mindset Not Muscle Will Help Us Win This Race

Learning to pace ourselves, conserve energy, and manage mindset are all critical to our success in maintaining stamina, focus and positivity through the long run of this crisis.

Leaders can play a big role in supporting employees’ resiliency by paying attention to the distribution and volume of work. Just as our colleague redefined a successful run, you may need to adjust expectations and redefine success during this period.

The balance between achieving organizational objectives and employees’ needs in a pandemic will continue to be challenging. However, by following these daily practices, you can support employees, create a psychologically safe work environment and continue to progress organizational goals.

  • Persistence - Remember that with each day that passes we’re one day closer to the end. There are no shortcuts, just daily focus.
  • Resilience - Keep charging your batteries daily and take care of your physical health, mental fitness, and social connections.
  • Discipline - Manage your health with the same discipline that a runner does. What we do each day matters and will prepare us for tomorrow. Wear a mask when in public; adhere to physical distancing; wash your hands frequently; and keep shared surfaces clean.

Be a Strong Running Partner for Your Team

Your perspective of the crisis has a direct impact on your mental well-being and outlook. While it may seem counterintuitive, taking care of yourself first ensures you are fit enough to help your team thrive and hang in for the long run.

And expect there will be times when you start to wobble. When you feel like you may be slumping, take stock. Ask yourself these questions to assess how you and your team are doing:

  • What have you done in the last 30 days towards taking care of your mental and physical well-being?
  • How are you feeling about the pandemic? Has your attitude shifted in a way that might affect your leadership?
  • What kinds of messages are you sharing with your team?
  • What do you do to support employee resiliency?
  • How do you encourage employees to support each other?
  • How are you measuring and monitoring your employees’ energy?

In the 2019 article “What Is ‘Hitting The Wall’ During A Marathon And How You Can Avoid It”[1] that appeared in Runner’s World, the author says, “hitting the wall or ‘bonking’ feels like you have run face-first into a stack of bricks. Your legs start feeling like concrete posts, every step is a triumph of will and you seriously doubt the race actually has a finish line.”

Among the tips shared in the article for avoiding the wall:

“Positive self-talk and visualization play a huge part in avoiding the wall. Before the race begins, do some visualization exercises in which you hit the wall and picture yourself dealing with it effectively. If you believe you will dominate the wall, you’re more likely to make those beliefs a reality…

It’s best if you have a running partner who can help encourage you through the worst and run with you to the finish.”

Leaders who recognize that these are not normal times and choose to lead with emotional intelligence are ideal running partners. If you are approachable, flexible, agile, and continuously adapt and learn through this crisis, you, too, can encourage team members through the worst and run with them to the finish.

Share and Comment


Comment les dirigeants peuvent préparer leur équipe à se lancer dans la course de fond qui commence

Par Bill Howatt, Ph. D., et Louise Bradley

Pour la plupart d’entre nous, la COVID-19 progresse à la vitesse d’un glacier. Nous souhaitons la voir disparaître, mais elle ne s’éloigne pas assez vite. Qui plus est, à l’amorce de la deuxième vague, nous commençons à sentir la peur et l’angoisse monter à mesure que la ligne d’arrivée s’éloigne.

Nous viendrons à bout de cette pandémie. Toutefois, comme nous ignorons combien de temps cela prendra, nous devons adapter notre façon de penser. Actuellement, nous constatons que la gestion de la COVID-19 s’apparente davantage à un marathon qu’à un sprint.

Cela peut paraître décourageant, mais adopter une attitude orientée vers le long terme peut aider votre équipe et vous-même à garder le cap sur les éléments que vous pouvez contrôler.

Récemment, une collègue coureuse de fond m’a raconté qu’elle cherchait toujours à gagner et à améliorer ses chronos, et qu’elle avait en aversion les journées où elle était moins rapide. Lorsqu’elle courait animée de ce sentiment, ses sorties ne lui procuraient aucun plaisir et elle les terminait le visage rougi et les poumons en feu. Ce n’est pas ce qui l’avait amenée à courir.

Lentement, elle a modifié les critères qu’elle jugeait essentiels pour une «bonne course». Elle a rangé son chronomètre et s’est ouverte au plaisir de ralentir. En plus de voir des choses qu’elle n’avait jamais remarquées sur son chemin et de se faire de nouveaux amis, elle s’est aperçue que ce changement de mentalité et de rythme lui permettait de parcourir de plus grandes distances. Aujourd’hui, elle ressent une grande fierté lorsque des coureurs plus rapides s’émerveillent des distances qu’elle et ses amis sont capables de franchir.

C’est l’attitude, et non la force brute, qui nous mènera au fil d’arrivée

Pour conserver notre capacité de travail, notre concentration et notre optimisme tout au long de cette épreuve de fond, nous devons impérativement gérer notre rythme, conserver notre énergie et adapter notre façon de penser.

Les dirigeants peuvent grandement favoriser la résilience des employés en portant une attention particulière au volume et à la distribution du travail. À l’instar de notre collègue qui a révisé les critères d’une course réussie, vous pourriez être appelé à ajuster vos attentes et à redéfinir le succès durant cette période.

L’équilibre entre l’atteinte des objectifs de l’organisation et les besoins du personnel durant une pandémie restera complexe. Par contre, en suivant ces pratiques quotidiennes, vous pourrez soutenir vos employés, créer un environnement de travail sécuritaire sur le plan psychologique et poursuivre la concrétisation de vos objectifs organisationnels.

  • Persévérance. Rappelez-vous que chaque jour qui s’écoule nous rapproche de la fin. Il n’existe aucun raccourci, suivez le chemin un jour à la fois.
  • Résilience. Continuez à recharger vos batteries tous les jours en prenant soin de votre santé physique, de votre bien-être mental et de vos relations sociales.
  • Discipline. Gérez votre santé avec la même discipline qu’un coureur. Les gestes que nous posons au quotidien comptent et nous préparent pour le lendemain. Portez un masque dans les lieux publics; respectez la distanciation physique; lavez-vous régulièrement les mains; et gardez les surfaces partagées propres.

Soyez un solide partenaire de course pour votre équipe

Votre façon de réagir à la crise se répercute directement sur votre bien-être et votre état mental. Cela peut sembler paradoxal, mais prendre soin de vous-même vous permet de conserver la forme nécessaire pour aider votre équipe à connaître du succès et pour vous rendre jusqu’au bout de cette course de fond.

Soyez préparé à vivre des moments de fatigue. Si vous sentez que vous perdez de la vigueur, arrêtez-vous pour faire le point. Posez-vous ces questions pour évaluer votre état et celui de votre équipe:

  • Qu’avez-vous fait au cours des 30 derniers jours pour prendre soin de votre bien-être mental et physique?
  • Quels sont vos sentiments face à la pandémie? Votre attitude a-t-elle changé d’une manière pouvant affecter votre leadership?
  • Quels types de messages transmettez-vous à votre équipe?
  • Que faites-vous pour favoriser la résilience de vos employés?
  • Comment encouragez-vous vos employés à se soutenir les uns les autres?
  • Comment mesurez-vous et surveillez-vous le niveau d’énergie de vos employés?

Dans un article intitulé «What Is “Hitting The Wall” During A Marathon And How You Can Avoid It»[1] paru en 2019 dans Runner’s World, l’auteur proposait la description suivante: «Lorsqu’un coureur “frappe le mur”, il a l’impression de percuter face première un tas de briques. Ses jambes sont des piliers de béton, chaque pas est un triomphe de la volonté, et il doute sérieusement de la présence d’une ligne d’arrivée au bout de la course.»

L’article offrait quelques conseils pour éviter de heurter le mur, notamment le suivant:

«La visualisation et le dialogue intérieur positif jouent un rôle essentiel. Avant la course, faites quelques exercices de visualisation où vous frappez le mur, puis parvenez à vous ressaisir. Si vous croyez que vous franchirez le mur, vous serez plus susceptible de concrétiser ces convictions.

L’idéal est d’avoir un partenaire de course qui peut vous encourager dans les meilleurs et dans les pires moments et vous accompagner jusqu’au fil d’arrivée.»

Les dirigeants qui reconnaissent que la période actuelle est tout sauf ordinaire et qui s’efforcent de faire preuve d’intelligence émotionnelle face à leur équipe sont des partenaires de course idéaux. Si vous vous montrez facile d’approche, flexible, agile, que vous vous adaptez continuellement et que vous tirez des leçons de cette crise, vous aussi pourrez encourager les membres de votre équipe à traverser les meilleurs et les pires moments et les accompagner jusqu’au fil d’arrivée.


1 https://www.runnersworld.com/uk/training/marathon/a774858/how-to-avoid-the-wall-and-cope-if-you-hit-it/


Blog Disclaimer

No Comments Yet.

Leave a comment