COVID-19 Impact on Mental Health and Coping

By Dr. Bill Howatt and Louise Bradley

The Conference Board of Canada, Mental Health Commission of Canada and Workplace Safety & Prevention Services have partnered to share mental health resources to support employees and leaders coping with the impact of COVID-19 on mental health.

To assist in determining what kinds of resources may best support the mental health of people in Canada, please consider completing this five-minute survey:

We encourage you to read the below blog post to understand the importance of learning and using positive coping strategies.

Mental Health and Coping Strategies

Mental health includes your psychological, social and emotional well-being. The quality of your mental health predicts how you will react to stress in your thoughts, feelings and behaviours.

Right now, most of us are caught between what we want and what we have. This feeling of frustration can lead to distress. It’s no surprise that when we’re feeling distressed, we’re less able to realize our full potential - we’re not as happy, or productive, both at home and at work.

When we can’t cope effectively with a perceived stressor and fail to engage our cognitive problem-solving skills, we’re in danger of slipping into emotional problem solving.

And, when we turn the reigns over to our emotions, things can get sticky. When driven by our emotions, our primary goal is to cope with negative feelings by overriding them with positive ones.

It sounds reasonable, until we take a look at some of the quick fixes we turn to. Think about alcohol, over-eating or online shopping. These are all strategies people use to dull negative emotions. But the high is fleeting, and the damage can be difficult to repair.

Alternatively, there are healthy ways to reframe our thinking and reduce anxiety. From mindfulness to deep breathing, exercise, reading or peer support, to online cognitive behavioral therapy and progressive muscle relaxation, there are many things we can do to feel more empowered.

Dr. William Glasser, author of Choice Theory, taught that we have little to no direct control over our feelings, some control over thinking, and total control over behaviours. He used the metaphor of a front-wheel drive car. Behaviour and thinking are the front wheels, and feelings and physiology are the back wheels. Wherever the front wheels go, the back wheels have no choice but to follow.

The good news is if you engage in positive, healthy actions, you’ll feel better and be physically healthier.

The even better news is that positive coping skills can be learned quickly.

In a matter of hours, you can learn the tenets of building your own mental fitness program, including proactive behaviors that will help you build resiliency and coping skills, so you can take back control of your choices, rather than making decisions fueled by stress.

Simple things, like journaling for just five minutes a day, can influence positive mood and improve outlook in a matter of weeks.

Bridging the gap between what we have and what we want can feel impossible, but with the right coping strategies, we can behave our way to improved mental wellness and be better prepared for brighter days ahead.

Need help identifying the right, healthy coping strategies for you? Check out these resources from the University of New Brunswick.

Also, the Mental Health Commission of Canada’s Poster: How am I doing? (PDF) - shows the Mental Health Continuum Tool which can you can use to check in with your own wellness at any time. It shows a continuum that moves from Green or “healthy” on the left-hand side, through to Red or “ill” on the right. We know that people are not always either healthy or ill but can be somewhere in between. You can be in the “yellow”, found at the right of the “green”, which means you may be “reacting” to what is happening around you. Again, to the right, “orange” refers to “injured”. This resource can be used at any time for people to check in with themselves about how they are feeling. The poster also makes suggestion as to what a person can do move back towards the “green”.

Share and Comment


Impacts de la COVID-19 sur la santé mentale et stratégies d’adaptation

Le Conference Board du Canada, la Commission de la santé mentale du Canada et Workplace Safety & Prevention Services (WSPS) se sont associés pour partager des ressources en santé mentale afin d’aider les employés et les dirigeants à s’adapter aux impacts de la COVID-19 sur la santé mentale.

Afin de nous aider à déterminer les types de ressources les plus utiles pour soutenir la santé mentale des Canadiennes et des Canadiens, veuillez prendre cinq minutes pour répondre au sondage suivant:

Nous vous encourageons à lire le billet de blogue ci-dessous afin de mieux comprendre pourquoi il est important d’apprendre et d’utiliser des stratégies d’adaptation positives.

Santé mentale et stratégies d’adaptation

Votre santé mentale inclut votre bien-être psychologique, social et émotionnel. La qualité de votre santé mentale permet de prédire de quelle manière le stress affectera vos pensées, vos émotions et votre comportement.

À l’heure actuelle, nous sommes, pour la plupart, pris entre l’arbre et l’écorce en ce qui concerne ce que nous voulons et ce que nous avons. Ce sentiment de frustration peut engendrer de la détresse. Nous savons tous que lorsque nous ressentons de la détresse, nous sommes moins en mesure d’exploiter pleinement notre potentiel; nous ne sommes pas aussi heureux, ni aussi productifs, que ce soit à la maison ou au travail.

Lorsque nous ne sommes pas capables de nous adapter efficacement à un facteur de stress perçu et que nous n’arrivons pas à utiliser adéquatement nos aptitudes cognitives de résolution de problèmes, nous risquons de dériver vers la résolution de problèmes émotionnelle.

Et lorsque nous laissons nos émotions nous contrôler, cela complique les choses. Quand ce sont nos émotions qui nous mènent, notre but premier est de faire face aux émotions négatives en les remplaçant par des émotions positives.

Cela peut sembler raisonnable, mais réfléchissons un peu aux raccourcis que nous prenons pour y arriver. On peut penser à l’alcool, aux excès de nourriture ou au magasinage en ligne. Ce sont là des stratégies que les gens utilisent pour atténuer leurs émotions négatives. Mais le sentiment positif qu’on en retire est éphémère, et les dommages engendrés peuvent être difficiles à réparer.

Il existe toutefois des manières saines de recadrer nos pensées et de réduire notre anxiété. Qu’il s’agisse de pleine conscience, de respiration profonde, d’activité physique, de lecture, de soutien par les pairs, de thérapie comportementale en ligne ou de relaxation musculaire progressive, il y a une multitude de choses que nous pouvons faire pour nous sentir plus en contrôle.

Le Dr William Glasser, auteur de Choice Theory, nous enseigne que nous n’avons que peu ou pas de contrôle sur nos sentiments, que nous avons un certain contrôle sur nos pensées, et que nous avons le contrôle total sur nos comportements. Il utilise la métaphore d’une voiture à traction avant. Le comportement et les pensées sont les roues avant, et les sentiments et la physiologie sont les roues arrière. Peu importe où se dirigent les roues avant, les roues arrière n’ont pas le choix de les suivre.

La bonne nouvelle est que si vous posez des gestes sains et positifs, vous vous sentirez mieux et vous serez en meilleure santé physique.

Mais ce qui est encore mieux, c’est que ces stratégies d’adaptation positives peuvent être apprises rapidement.

En quelques heures, vous pouvez apprendre les principes de base pour élaborer votre propre programme de bien-être mental, y compris des comportements positifs qui peuvent vous aider à renforcer votre résilience et vos capacités d’adaptation et à reprendre le contrôle de vos choix, plutôt que de prendre des décisions en fonction du stress qui vous accable.

Des choses simples, comme prendre ne serait-ce que cinq minutes par jour pour tenir un journal, peuvent influencer votre humeur de manière positive et améliorer vos résultats en seulement quelques semaines.
Utilisez des ressources comme le modèle du continuum en santé mentale pour évaluer votre propre bien-être et les sentiments qui vous habitent.

Trouver un juste milieu entre ce que nous voulons et ce que nous avons peut sembler impossible, mais avec les bonnes stratégies d’adaptation, nous pouvons modeler nos comportements de manière à améliorer notre bien-être mental et à être mieux préparés pour les beaux jours à venir.

Besoin d’aide pour déterminer quelles sont les stratégies d’adaptation appropriées et saines? Consultez ces ressources de l’Université du Nouveau-Brunswick :

Consultez aussi l’affiche de la Commission de la santé mentale du Canada : How am I doing? (PDF) - Elle présente l’outil de continuum de la santé mentale que vous pouvez utiliser pour évaluer votre propre bien-être à tout moment. L’affiche montre un continuum qui va du vert ou « en santé » à gauche pour aller vers la droite et atteindre le rouge ou « malade ». Nous savons que les gens ne sont pas toujours soit en santé ou malades, mais qu’il est possible qu’ils soient entre les deux. Vous pouvez être dans le « jaune », qui se trouve à droite du « vert », ce qui signifie que vous êtes en train de « réagir » à ce qui se passe autour de vous. De même, vers la droite, il y a l’« orange » qui signifie que vous êtes « blessé ». Cette ressource peut être utilisée à tout moment par les gens pour vérifier comment ils se sentent. L’affiche fait également des suggestions sur la façon dont une personne peut procéder pour retourner vers le « vert ».


Blog Disclaimer

No Comments Yet.

Leave a comment